Joël Papillaud présente les vœux de Tude et Dronne

Joël Papillaud présente les vœux de Tude et Dronne

Joël Papillaud, dans la salle des fêtes de Montmoreau a présenté ses vœux à l’ensemble des présents. Il a rappelé la gestation difficile, six ans, de la fusion des communautés d’Aubeterre, Chalais et Montmoreau mais depuis deux ans, c’est un beau bébé que présente Tude-et-Dronne. Avec quarante et une communes et 13500 habitants la communauté (CDC) pèse dans le paysage Charentais.

Le président se montre fier de la charte de fonctionnement mise en place. « Ce fut un travail intense qui a permis de mettre sur rails la CDC”. Joël Papillaud a rappelé toutes les actions majeures dans les différents domaine de l’économie, le tourisme, les services à la population (voir CL du 14 janvier), les écoles, intégrées depuis le 1er août 2015, la santé, la culture, le sport et le défi numérique. Le cadre de vie reste un des points importants dans l’esprit des élus communautaires. Toutes compétences méconnues souvent qui seront lisibles sur le site Internet de la communauté ouvert en février.

Je ne suis pas Robin des bois. « Le contexte financier contraint par la baisse massive des dotations d’Etat rend les projets difficiles. Or, je ne suis pas de ceux qui ont pour maxime : je dépense donc je suis ! » précise Joël Papillaud qui au passage lance une mise au point : « Vous avez pu lire dans Charente-Libre qu’un mien cousin, Pierre Papillaud qui manie souvent le second degré indique que je prends au riche pour donner au pauvres en me servant au passage. En réalité je ne suis pas Robin des bois et si on peut me faire des reproches ce ne sont ni ceux de la malhonnêteté ni du manque d’éthique ».

Il rappelle aussi que la richesse d’une collectivité n’est pas seulement financière mais avant tout humaine. Il salue le travail des agents de la CDC au nombre de 103 depuis le 1er janvier. Il envisage la fusion avec la CDC d’Horte et Lavalette dont il salue la présence de nombreux maires et de la présidente Isabelle Chat-Locussol. Il donne enfin la parole à la conseillère départementale, Christine Labrousse qui rappelle le projet du département pour les années à venir.

article publié par Jean-Luc Tenant le 15 janvier 2016 sur www.charentelibre.fr

Pas de commentaires

Laisser un commentaire